Livraison gratuite dès 25€ et retour gratuit

Aude L’instinctive

#23weeks

Aude a 29 ans, une petite fille de deux ans, et son poste de chef de projet dans une agence de communication évènementielle ne l’empêche pas de se projeter dans quelques années avec trois ou quatre enfants. Ce mélange de douceur et de détermination, on le retrouve dans son regard noisette qui souligne l’harmonie et la finesse de ses traits. Son deuxième enfant arrive bientôt puisqu’elle en est à son septième mois. C’est avec simplicité et spontanéité qu’elle a répondu à nos questions.

Fille ou garçon, avec ou sans surprise ?

Je veux que ce soit la surprise. Comme la première fois ! En réalité, je ne ressens aucun besoin de savoir. Je m’intéresse plus au bébé qu’à son genre. Quand ma fille est née, j’ai pris cinq minutes avant de demander si c’était une fille ou un garçon ! Donc, quoi qu’il arrive je serai contente. Peut-être aurais-je une préférence de sexe pour le troisième ou le quatrième enfant mais je n’en suis pas là !

Tes papilles sont dingues… d’une coupe de fraises ou d’une entrecôte XXL ?

Ca a évolué au cours de ma grossesse. Au premier trimestre, j’avais besoin de plats consistants donc l’entrecôte XXL avec ses frites étaient les bienvenus. Aujourd’hui, à sept mois, je suis davantage attirée par les fruits et les aliments sains.

Le temps d’une grossesse… s’étire ou se savoure ?

Cette grossesse parait plus longue que la précédente car je dois, en plus, m’occuper de ma fille. Pendant ma première grossesse, je pouvais être pleinement concentrée sur mon état et en savourer les effets magiques. Cette fois-ci, c’est un peu différent, je me sens plus fatiguée. En revanche, le coté très positif, c’est que je peux partager cette grossesse avec mon premier enfant. Elle embrasse mon ventre et fait mine de lui donner le biberon… c’est adorable !

Une grande envie d’interdit… pour toi ce serait lequel ?

Je me ferais bien une razzia de charcuterie et un beau plateau de fromage. Je m’octroie un peu de charcuterie de temps en temps mais je dis haro sur le fromage car je veux limiter ma prise de poids.

L’annonce, c’était la larme à l’œil ou le sourire aux lèvres ?

Le sourire aux lèvres ! Nous voulions un deuxième enfant donc c’était une très bonne nouvelle. D’autant que c’est arrivé très vite. Tout le monde était ravi.

La plus belle chose que tu puisses lui transmettre ?

Je dirais l’amour, tout simplement. Et le partage… Je pense que c’est mon ainée qui me fait dire ça car elle est en plein dans sa période « moi, moi, moi ! ». Elle m’influence sans le savoir !

Prêt à porter, à part bébé… quelle est la pièce indispensable selon toi ?

Quand je suis enceinte, je suis particulièrement « robe ». Je trouve que c’est le vêtement le plus agréable à porter. Pour aller travailler comme pour rester chez soi. J’ai une préférence pour les robes de grossesse près du corps, je les trouve valorisantes. J’aurais peur de me perdre dans une coupe trop évasée.

Si on te dit Envie de Fraise, ça te donne envie de dire quoi ?

Fashion ! Globalement, les femmes enceintes ne sont pas très gâtées par l’offre de prêt- à -porter. C’est souvent mal coupé et un peu « old school ». Envie de fraises me permet d’être enceinte et à la mode en même temps. C’est l’alliance parfaite.

Une petite dédicace pour ton bébé ?

« L’amour de la mère est le seul amour invincible et éternel ». André Malraux

Découvrir nos autres interviews futures mamans !

Voir interview > Voir interview > Voir interview > Voir interview >
Newsletter
Remonters'inscrire à la newsletter

Vous avez ajouté à votre panier

Ma wishlist

Vous devez être enregistré pour pouvoir créer votre liste d’envies

Me connecter / Créer mon compte

Toutes les offres en cours :