Livraison gratuite dès 25€ et retour gratuit

Valérie La rassurante

#33weeks

Elle est de ces brunes piquantes qui dévoilent par leur regard et leur sourire une force et une sérénité innées. Valérie, d’origine belge, est partie, diplôme de journalisme en poche, faire ses premières armes dans une agence de communication à Madrid. Un choix qu’elle ne regrette pas car c’est dans la capitale hispanique qu’elle a rencontré ce jeune Français qui est devenu son mari. Installés à Paris depuis six ans, ils s’apprêtent à amorcer un nouveau voyage en accueillant, d’un jour à l’autre, leur premier bébé.

Fille ou garçon, avec ou sans surprise ?

Mon mari et moi avons voulu savoir (c’est un petit garçon !) par contre, nous n’avons rien voulu dire, ni à la famille, ni à nos amis ! Pour eux, ce sera la surprise ! Ça implique quelques précautions comme ne pas acheter de layette en présence d’une copine ou de ma mère !

Tes papilles sont dingues… d’une coupe de fraises ou d’une entrecôte XXL ?

J’ai entendu plein d’histoire sur les envies des femmes enceintes le jour ou la nuit mais moi je n’ai rien vécu de tout ça. Les premiers mois, j’étais nauséeuse, donc je n’étais pas trop attirée par la nourriture et ensuite je n’ai jamais eu d’envies très précises. J’ai simplement remarqué que je mangeais plus de sucré, peut-être pour compenser la frustration de ne pas pouvoir prendre de fromage et de charcuterie… Les vrais changements, je les ai plutôt remarqués dans les proportions : je fractionne davantage. Je grignote plus souvent mais en petite quantité.

Le temps d’une grossesse… s’étire ou se savoure ?

Je trouve que le temps est passé vite, c’est probablement lié au fait que j’ai continué à travailler le plus longtemps possible. Je suis à huit mois et demi de grossesse et en congé maternité depuis trois semaines seulement. Depuis que je suis arrêtée, le temps s’étire davantage mais je ne ressens pas d’impatience particulière, j’en profite pour faire en sorte que tout soit prêt.

Une grande envie d’interdit… pour toi ce serait lequel ?

Un bon steak tartare avec un verre de vin rouge ! Je suis une fan de viande crue et il me tarde de pouvoir recommencer à en manger. C’est pour bientôt !

Comment envisages-tu ton retour à la vie de working mum ?

Je veux retravailler car j’en ai besoin pour être épanouie. Je pense, malgré tout, que je vais prolonger mon congé d’un ou deux mois pour profiter de mon bébé. Et quand je reprendrai mon activité professionnelle, je m’imposerai des journées moins longues.

Comment l’as-tu annoncé ?

On était au Sri Lanka ! Je sentais en moi quelque chose de bizarre, j’ai donc emporté dans ma valise un test de grossesse. J’ai fait le test, là-bas, le 14 février. La plus belle Saint Valentin de notre vie !

La plus belle chose que tu puisses lui transmettre ?

Le sens de l’amitié. J’aimerais qu’il soit présent, à l’écoute de ses amis. La capacité que l’on a à tisser ce lien est pour moi étroitement lié à la notion de bonheur.

Si on te dit Envie de Fraise, ça te donne envie de dire quoi ?

Accessible et visible. J’ai tout acheté sur ce site. Il y a beaucoup de choix, des basiques comme des choses plus originales. Et les prix sont sympas pour le porte-monnaie. C’est un très bon compromis.

Une petite dédicace pour ton bébé ?

Nous ne nous connaissons pas encore, mais depuis que je t’ai vu à la première échographie, j’ai été submergée par une immense vague d’amour. Un sentiment qui a bousculé ma vie et celle de ton papa et qui est sans doute le début de notre voyage le plus fou.

Découvrir nos autres interviews futures mamans !

Voir interview > Voir interview > Voir interview > Voir interview >
Remonter s'inscrire à la newsletter

Vous avez ajouté à votre panier

Ma wishlist

Vous devez être enregistré pour pouvoir créer votre liste d’envies

Me connecter / Créer mon compte

Toutes les offres en cours :