Livraison gratuite dès 25€ et retour gratuit

Clémentine La pétulante

#18weeks

Derrière la peau diaphane et les pommettes saillantes de Clémentine, se cache une femme de caractère qui a créé, dès la fin de ses études, sa propre entreprise, en association avec une de ses amies. Cette jeune et jolie graphiste, spécialisée dans l’identité visuelle, est aujourd’hui enceinte de quatre mois. Elle attend patiemment de découvrir son premier bébé et profite des moments intenses que lui offre cette parenthèse enchantée.

Fille ou garçon, avec ou sans surprise ?

Sans surprise ! Et c’est une fille ! Ça m’était un peu égal mais, c’est étrange, j’ai senti que c’était une fille assez vite. J’aimerais avoir quatre enfants. Je viens d’une famille nombreuse et je trouve ça super. J’ai adoré avoir des frères donc j’espère que je pourrai avoir des filles et des garçons, c’est important pour l’équilibre de la fratrie.

Tes papilles sont dingues… d’une coupe de fraises ou d’une entrecôte XXL ?

Je suis beaucoup plus « sucré » qu’avant, donc j’achète bien plus de desserts et de pâtisseries. Mais mon grand truc c’est les tartines ! Au beurre salé avec de la confiture d’abricot ou de framboise. J’en mange au gouter et même parfois pour le diner !

Le temps d’une grossesse… s’étire ou se savoure ?

C’est vrai que 9 mois, c’est long. Le premier trimestre s’est vraiment étiré. On ne pouvait pas l’annoncer donc ce n’était pas très sympa. Le deuxième trimestre est passé plus vite, je n’ai eu aucun désagrément et je n’ai pas un très gros ventre donc tout va bien !

Une grande envie d’interdit… pour toi ce serait lequel ?

Un footing, sans hésiter ! Avant d’être enceinte, je courais entre cinq et huit kilomètres par semaine. Ça me manque. Et côté alimentation, je n’ai pas d’envie d’interdit car je mange de tout. Mon médecin est hyper cool ! Sushis, charcuteries, fromages, je m’autorise tout, sauf s’ils ont une mauvaise tête.

Prêt à porter, à part bébé … quelle est la pièce indispensable selon toi ?

Une robe qui ne me serre pas. Donc plutôt large. Ou un legging avec un haut ample. J’aime les vêtements qui ne se sentent pas. Je fais attention à moi mais le premier critère, ça reste le confort.

Comment l’as-tu annoncé ?

Je n’ai pas fait un super truc pour l’annoncer à mon mari. En fait, j’ai fait mine de ne pas réussir à lire le test, alors que j’avais compris qu’il était positif. Donc il n’y a pas en de mise en scène particulière. En revanche, l’annonce à mes parents a été très émouvante… c’est la première fois que j’ai vu mon père pleurer.

La plus belle chose que tu puisses lui transmettre ?

J’adorerais avoir un bébé de bonne humeur, qui sourit souvent. J’espère qu’elle sera heureuse de vivre, dès le départ.

Si on te dit Envie de Fraise, ça te donne envie de dire quoi ?

Sympathique ! La marque dégage quelque chose, elle est présente sur les réseaux sociaux et elle communique de la convivialité. On sent un monde sympa derrière.

Une petite dédicace pour ton bébé ?

Je t’aime

Découvrir nos autres interviews futures mamans !

Voir interview > Voir interview > Voir interview > Voir interview >
Newsletter
Remonters'inscrire à la newsletter

Vous avez ajouté à votre panier

Ma wishlist

Vous devez être enregistré pour pouvoir créer votre liste d’envies

Me connecter / Créer mon compte

Toutes les offres en cours :