Livraison et retour gratuits

Quand faire un test de grossesse ?

Quelques jours de retard dans vos règles et déjà LA question se pose : suis-je enceinte ? Plutôt que de chercher à interpréter des symptômes révélateurs, qui varient d’une femme à une autre, rien de tel qu'un test de grossesse pour en avoir le cœur net ! Oui mais alors, quel type de test de grossesse faire ? Quand faire le test de grossesse ? Le premier jour de retard des règles ? Le matin au réveil ou le soir avant d’aller au lit ? Quelle est la fiabilité d’un test de grossesse ? Que d’interrogations auxquelles nos experts maternité vous répondent.

Quand faire un test de grossesse

Quand faire un test de grossesse

Quels sont les différents types de tests de grossesse ?

Il existe deux types de tests de grossesse : le test urinaire, que vous pouvez acheter en pharmacie et faire à la maison, ou le test sanguin. Pour ce dernier, il faut vous rendre dans un laboratoire d’analyse afin de réaliser la prise de sang. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance de votre médecin traitant pour faire un test sanguin.

Quand faire un test de grossesse urinaire ?

Le moment choisi pour réaliser un test de grossesse urinaire est essentiel. Fait trop tôt, il peut indiquer un résultat négatif alors même qu’une grossesse débute. L'hormone de grossesse ou HCG, présente dans les urines, est sécrétée au bout du 8e jour après la fécondation, à un très faible taux. Avant 3 semaines, il est difficile de détecter l'hormone HCG dans les urines. Il est donc recommandé de réaliser un test de grossesse urinaire 3 semaines après un rapport sexuel non protégé pendant la période d’ovulation. Une fois ces 3 semaines passées, la quantité d’hormone HCG a tendance à doubler, ce qui met toutes les chances de votre côté pour savoir si vous êtes enceinte ou non !

Quand faire un test de grossesse par prise de sang ?

Comme pour le test de grossesse urinaire, vous pouvez réaliser un test de grossesse par prise de sang 3 semaines après un rapport sexuel non protégé pendant la période d’ovulation. Cependant, nul besoin de vous précipiter : plus vous attendez pour faire le test, plus l'hormone HCG est présente dans votre sang, plus il est facile de la détecter et plus les résultats sont fiables ! L’idéal est de faire votre prise de sang 4 à 5 semaines après la date de fécondation présumée.

Quels sont les différents types de tests de grossesse

Comment utiliser un test de grossesse urinaire ?

Quel que soit le type de test de grossesse urinaire choisi (bandelette, stylo…) en pharmacie ou parapharmacie, la règle d’or est de suivre la notice qui l’accompagne à la lettre. La cause la plus fréquente d’erreur de lecture des résultats des tests de grossesse urinaires vient du non-respect du mode d’emploi. À ne pas oublier : un test de grossesse urinaire n’est pas réutilisable !

Y-a-t-il un moment propice dans la journée pour faire un test de grossesse ?

Une fois la question du « quand ? » derrière vous, vient la question du moment. Pour un test de grossesse urinaire, rien de mieux que de le faire le matin à la maison. C’est le moment de la journée où les urines sont le plus concentrées en hormone HCG, ce qui la rend plus facilement détectable et donc accroit la fiabilité du résultat du test. Bien entendu, rien ne vous interdit de réaliser un test de grossesse urinaire à d’autres moments de la journée, évitez simplement de trop boire avant. En effet, au début de la grossesse, les quantités d'eau bues diluent le taux de béta-HCG présent dans les urines.

Le test de grossesse par prise de sang peut être réalisé à n'importe quel moment de la journée. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun, surtout si vous êtes bien enceinte. Il est donc vivement recommandé de manger dès le matin pour éviter effets de fatigues, vertiges ou nausées !

Quel est le meilleur moment de la journée pour faire un test de grossesse

Les tests de grossesse sont-ils fiables ?

Les tests de grossesse urinaire sont fiables à 99% dès votre premier jour de retard de règles, à condition de suivre à la lettre la notice qui l’accompagne.

  • Si le résultat du test de grossesse urinaire est positif, il indique que vous êtes enceinte avec une fiabilité de 99%.
  • Si le résultat du test de grossesse urinaire est négatif, il indique que vous n'êtes pas enceinte avec une fiabilité de 99%.

Le test de grossesse par prise de sang réalisé en laboratoire d’analyses médicales est sans conteste le moyen le plus fiable de s’assurer d’une grossesse. Ce test permet aussi de connaître le dosage précis de l’hormone HCG dans le sang, afin de dater approximativement le jour de la conception de votre futur bébé.

Si le test de grossesse est positif, il est important de prendre rendez-vous sans attendre avec votre médecin traitant ou gynécologue, afin de confirmer la grossesse et suivre la bonne évolution de votre bébé.

Qu’est-ce qu’un test « faux négatif » ?

Lors de l’utilisation de tests de grossesse urinaire, il existe des cas rares de « faux négatifs ». Certains facteurs (type médicaments antihistaminiques) peuvent fausser le résultat du test.

Il est aussi possible que le résultat du test soit négatif, alors que vous êtes bien enceinte, simplement parce que vous l’avez réalisé trop tôt, surtout si le test utilisé n’est pas suffisamment sensible. Avant 3 semaines, il est difficile de détecter l'hormone HCG dans les urines. Par ailleurs, si vous avez bu en grande quantité avant de réaliser le test, le taux de bêta-HCG présent dans vos urines risque d’être trop dilué et de fausser le résultat du test.

En cas de soupçon d’une grossesse, il faut alors avoir recours à une analyse sanguine pour vérifier le résultat.

Qu’est-ce qu’un test « faux positif » ?

Avec les tests de grossesse urinaire, il existe aussi des cas rares de « faux positifs » qui s’expliquent de différentes façons :

  • Une grossesse chimique. Une grossesse chimique est une fausse-couche qui se produit avant la 5e semaine de grossesse, avant même le début des règles suivantes. En faisant un test trop tôt, il est possible de détecter une grossesse très précoce qui n’est pourtant pas viable.
  • La périménopause. Cette période d'irrégularités menstruelles précède la ménopause et la cessation définitive des règles. Les femmes périménopausées ont un taux de bêta-HCG important, bien qu’elles ne soient pas enceintes, ce qui peut entraîner un résultat faussement positif.
  • Un traitement médical de l’infertilité. Les traitements HCG (du type Profasi, Pergonal, A.P.L, Pregnyl), qui stimulent l’ovulation, peuvent également entrainer de faux résultats positifs. Afin d'éviter de fausser le résultat, il est recommandé de ne pas effectuer de test de grossesse dans les 10 jours suivants la dernière injection.

Comment interpréter son dosage béta-HCG ?

La béta-HCG, ou Hormone Chorionique Gonadotrope, est l'hormone de grossesse sécrétée par le placenta dès de la nidation de l’embryon dans l’utérus. S’il y a eu fécondation, la concentration des béta-HCG augmente régulièrement jusqu'à la 8e semaine de grossesse. Ensuite, le taux va progressivement diminuer jusqu’au terme de la grossesse, afin de revenir à un niveau normal après la naissance de votre bébé.

L’hormone HCG est détectable dans les urines et dans le sang, grâce à un test de grossesse urinaire ou un test de grossesse par prise de sang. Le test de grossesse sanguin est plus fiable que le test urinaire, et permet de dater de façon assez précise le début de la grossesse en mesurant le taux de béta-HCG présent dans le sang.

Comment interpréter son dosage béta-HCG

Remonters'inscrire à la newsletter

Vous avez ajouté à votre panier

(empty)

Ma wishlist

Vous devez être enregistré pour pouvoir créer votre liste d’envies

Me connecter / Créer mon compte

Toutes les offres en cours :